Foujita et l’art du Japon en guerre

Conférence, le mardi 12 février 2019 à 14:00

Organisé dans le cadre de : Foujita, œuvres d’une vie (1886-1968)

Par Michael Lucken.

Fujita Tsuguharu (Léonard Foujita, 1886-1968) fut le premier peintre asiatique à connaître le succès en Europe comme artiste contemporain. Mais il fut aussi le plus grand des peintres de guerre japonais du XXe siècle. À l’occasion de la présentation exceptionnelle des deux plus célèbres tableaux de guerre de Foujita à la Maison de la culture du Japon à Paris, Michael Lucken revient sur l’histoire de l’art du Japon en guerre, sur ses modèles, ses valeurs, ainsi que sur sa conservation et sa postérité.

Michael Lucken est historien de l’art et japonologue. Professeur à l’INALCO et membre de l’IUF, il a publié, entre autres, L’Art du Japon au vingtième siècle : pensée, formes, résistances (Hermann, 2001), Grenades et Amertume. Les peintres japonais à l’épreuve de la guerre, 1935-1952 (Les Belles Lettres, 2005), 1945-Hiroshima : les images sources (Hermann, 2008), Les Fleurs artificielles : création, imitation et logique de domination (Inalco, 2016), Japon, L’archipel du sens (Perrin, 2016), Nakai Masakazu, Naissance de la théorie critique au Japon (Presses du réel, 2016).

À l’invitation de Clélia Zernik, professeure d’esthétique aux Beaux-Arts de Paris et chercheure en art et cinéma japonais, qui anime le séminaire annuel Désirs d’Asie.

Site web : https://www.beauxartsparis.fr/fr/agenda

Adresse(s) : 14 Rue Bonaparte, 75006 Paris (Beaux-arts de Paris, Amphithéâtre des Loges)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.