Cernuschi art vidéo 4 - Natura Naturata - Le Japon à Paris
Cernuschi art vidéo 4 - Natura Naturata

Cernuschi art vidéo 4 – Natura Naturata

Du mardi 20 au dimanche 25 octobre 2020

Organisé par : Musée Cernuschi

0 Partages

4e édition de Cernuschi art vidéo, programmation d’art vidéo du musée Cernuschi dans le cadre d’Asia Now, consacrée cette année aux rapports complexes entre l’Homme et la nature.

L’année 2020, avec son cortège de catastrophes naturelles, de zoonoses et de contraintes sanitaires, a rappelé avec une certaine cruauté l’interdépendance de l’humanité et du milieu dans lequel celle-ci évolue.

Une sélection de vidéos, créées par des artistes chinois, coréens, japonais ou vietnamiens, aborde ces relations au moyen de formes variées, poétiques ou documentaires. Les modalités et les conséquences d’une appropriation artistique, symbolique, économique et technique des territoires sont ainsi successivement décrites au moyen de performances filmées, d’images prises sur des sites spécifiques ou à travers le regard de la faune.

Les animaux constituent en effet un sujet et un objet privilégié des vidéastes qui s’intéressent à ce type de questions. Ils sont à la fois les victimes potentielles et les témoins des effets de l’anthropisation toujours plus avancée du monde. Les œuvres présentées invitent ainsi à une réévaluation des effets et du sens des actions humaines.

Programmation Japon

Kentaro Taki (né en 1973), Kannawa, 2009, 6 minutes 8 secondes

Kentaro Taki documente le déclin d’une ville touristique dont l’essentiel de l’économie repose sur l’exploitation de sources chaudes, mais dont les établissements se voient concurrencés par d’autres institutions thermales. Dans un brouillard de vapeur, qui contribue à conférer un aspect fantomatique à cette ville, le vidéaste traque les signes de désaffection du public, de déréliction sociale et d’obsolescence de nombreux équipements devenus inutiles.

Séances à 10:40, 11:55, 13:10, 14:25, 15:40, et 16:55.

Kentaro Taki, Kannawa

Akino Kondoh (née en 1980), Ladybirds’ requiem, 2005-2006, 5 minutes 38 secondes

Dans la veine intimiste et onirique qui lui est propre, Akino Kondoh décrit, au moyen d’images animées, la réaction de culpabilité d’une jeune fille qui tue deux coccinelles. Rongée par le remords, elle est sujette à des hallucinations, qu’elle essaye de contrôler par une activité de couture compulsive. Afin d’apaiser cette angoisse et cet affaissement moral, elle est conduite à une fracturation de son esprit en plusieurs entités.

Séances à 11:05, 12:20, 13:35, 14:50, 16:05, et 17:20.

Visuel principal : Akino Kondoh, Ladybirds’ requiem, courtesy of the artist and Mizuma Art Gallery (Tokyo)

Site web : https://www.cernuschi.paris.fr/fr/cernuschi-art-video-4

Adresse(s) : 7 Avenue Velasquez, 75008 Paris (Musée Cernuschi)
Auditorium

Laissez un commentaire sur ce festival :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.