Avant-première de Yamabuki de Juichiro Yamasaki - Le Japon à Paris
Yamabuki de Juichiro Yamasaki

Avant-première de Yamabuki de Juichiro Yamasaki

Film

0 Partages

Projection en avant-première du film Yamabuki de Juichiro Yamasaki, en présence du producteur Terutarô Osanai.

Maniwa, petite ville minière de l’ouest du Japon. Chang-su, ancien cavalier de l’équipe de Corée du Sud, criblé de dettes, travaille dans une carrière. Il vit avec Minami qui a fui son mari. Yamabuki, lycéenne, se met elle à manifester de manière silencieuse à un carrefour. À leur insu, les vies des habitants de Maniwa commencent à s’entrecroiser.

Projection en VO, dans le cadre de la reprise de la programmation de l’ACID Cannes 2022.

Yamabuki est le nom d’un arbuste aux fleurs jaune vif, élégant, qui aime l’ombre et le sol rocailleux des montagnes japonaises. Yamabuki est aussi le nom d’une pièce d’or dans l’ancien Japon qui servait à payer des pots-de-vin. Yamabuki, finalement, est le nom d’une jeune fille, rebelle et silencieuse, protagoniste du film de Juichiro Yamasaki.

À l’image de cette homonymie disparate, le réalisateur associe avec une douceur rugueuse des éléments qui n’ont, en apparence, rien à voir les uns avec les autres. Tel un filet d’eau descendant de la montagne, qui se transforme en rencontrant sur son chemin cabossé d’autres rigoles ou qui s’infiltre dans les plis de la terre pour donner naissance aux plantes, la narration fait émerger de ses collures des histoires et des personnages, qui se lient par un coup (en apparence hasardeux) du destin.

Leurs mouvements plongent notre regard dans les profondeurs de l’âme humaine et mettent en lumière, délicatement et sans juger, ce qui nous unit (ou nous différencie) : la famille, le deuil, l’amour, le manque ou le trop plein d’argent, l’engagement, la culpabilité, la lâcheté, l’exploitation, l’identité…

La matière filmique est matière poétique. Le grain du 16 mm fait regarder le film comme à travers un voile qui abolirait le temps. La lumière et l’ombre, le végétal et le minéral, se confrontent et révèlent les aspérités d’un territoire et d’une société. Yamabuki est un acte de résistance cinématographique contre le bruit du monde et, à l’instar de la fleur, un éclat qui n’a pas besoin du soleil pour briller.

Site web : https://www.cinemalouxor.fr/evenements/

Adresse(s) : 170 boulevard Magenta, 75010 Paris (Le Louxor - Palais du cinéma)

Réservation possible

Cet évènement a déjà eu lieu le dimanche 25 septembre 2022 à 16:30.

2 commentaires sur cet évènement :

Laissez un commentaire sur cet évènement :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.