Exposition Healing - Le Japon à Paris
Healing

Healing

Du samedi 17 octobre au mercredi 23 décembre 2020

0 Partages

Healing, exposition de Takashi Murakami, Madsaki, Aya Takano, Otani workshop, Chiho Aoshima, Yuji Ueda, Ob, Emi Kuraya, Tengaone, Shin Murata, Kasing Lung, et Yukimasa Ida.

L’exposition explore Superflat, l’univers multidimensionnel et excentrique imaginé par Takashi Murakami, ainsi que les profondes influences de l’art céramique japonais dans le contexte de Bubblewrap.

Tandis qu’en Occident, la conception de l’art repose sur les différences entre culture intellectuelle et culture populaire, entre originaux et dérivés, entre œuvre d’art et marchandise, Superflat se positionne comme une branche indépendante de l’art contemporain japonais, qui trouve son origine dans l’anime et le manga.

Œuvres et artistes présentés

L’exposition présente pour la première fois des calligraphies à l’encre réalisés sur des filtre à café de Takashi Murakami. Dans ces œuvres calligraphiques réalisées sur des filtres à café usagés, Murakami rassemble ses principales préoccupations sous une forme innovante. Les cinq calligraphies sur filtre à café Chemex ont une forte signification poétique et zen : l’œuvre affichée au milieu est le caractère de la beauté (bi ou utsukushi en prononciation japonaise) entouré d’un enso, un cercle à main levée dessiné avec une brosse que les adeptes de zen peignent comme une forme de pratique spirituelle et de mouvement libre et sans encombrement.

Healing avec des œuvres de Murakami, Ida et Otani Workshop

La thématique de l’aliénation et/ou de l’isolement est dominante dans les travaux de MADSAKI et TENGAone, bien que ces artistes n’appartiennent pas à la catégorie des otaku. Tous deux sont largement influencés par le graffiti et utilisent ce médium pour exprimer la frustration et le sentiment d’étrangeté provoqué par leur identité biculturelle.

Le street art est également une inspiration pour Kasing Lung, dont le travail est influencé par le boom économique et culturel des années 80. La rapidité et l’urgence de vivre se retrouvent dans l’œuvre de Yukimasa Ida, qui est profondément marquée par le thème ichi-go ichi-e (un moment unique).

Faisant partie de la nouvelle génération d’artistes qui a grandi dans un environnement où les jeux vidéo et les médias sociaux ont toujours fait partie de la vie quotidienne, également connue sous le nom de génération SNS Japonaise, Ob explore le filtre rêveur de la psyché féminine à travers des éléments kawaii : couleurs douces et saturées, formes inspirées de la bande dessinée, têtes surdimensionnées, avec de grands yeux et des visages poupons.

Healing avec des œuvres de Takano, Ob et Aoshima

Chiho Aoshima et Aya Takano proposent au public des univers fantastiques dépeignant une nature utopique. Les espaces liminaux d’Aoshima sont peuplés de personnages féminins transformés en montagnes et en rivière, déguisés en fées ou représentés sous les traits de créatures vivantes du monde naturel. La disparition des frontières entre humains et animaux ou végétaux, et entre créatures vivantes et objets inanimés est également présente dans l’œuvre d’Aya Takano. Ses personnages flottants, échappant aux lois de la gravité, ne font qu’un avec l’univers et conversent avec une faune et une flore venues d’un autre monde.

Cette douce fantaisie se retrouve également dans le travail d’Emi Kuraya. Sa touche délicate couplée à son talent de dessinatrice confèrent une grande légèreté à ses peintures à l’huile. Par ses observations quotidiennes, Emi confère à chacun de ses personnages un style personnel unique et fort.

Healing avec des œuvres d'Emi Kuraya et Otani Workshop

Une nouvelle génération de céramistes japonais, que Murakami qualifie d’artistes radicaux – Shin Murata, Yuji Ueda et Otani Workshop – s’affranchissent du principe de la technique artisanale et adoptent la posture d’artistes, explorant les frontières entre céramique et sculpture. Leurs méthodes de poterie uniques associent le respect de la tradition et les principes d’improvisation et d’expérimentation, donnant lieu à un ensemble d’œuvres inspirées par leur amour de la nature et des modes de vie durables.

Exposition prolongée jusqu’au 23 décembre à la suite du confinement !

Visuels : Courtesy of the artists, Kaikai Kiki and Perrotin.

Site web : https://www.perrotin.com/fr/exhibitions/takashi_murakami-healing/9030

Adresse(s) : 2 bis avenue Matignon, 75008 Paris (Perrotin)

Ouvert les mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi

De 11:00 à 19:00

Laissez un commentaire sur cette exposition :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.