Exposition Projet Re de la préfecture d'Aomori à Discover Japan - Le Japon à Paris
Projet Re : Bunaco et Hokuyo Glass

Projet Re

Du mercredi 17 février au mardi 16 mars 2021

Organisé par : Discover Japan

0 Partages

La préfecture d’Aomori met à l’honneur le travail de ses artisans à Discover Japan dans le cadre du projet Re dédié à l’économie circulaire.

Cette exposition présente des réalisations autour des thèmes du Recyclage, Réemploi, Remake, Reconstruction, Redécouverte et Régénération.

L’exposition offre à voir une vision renouvelée d’un artisanat plurimillénaire renouant avec ce lien si caractéristique de cette région du Nord du Japon : une harmonie durable et respectueuse de l’environnement.

Exposants

Bunaco, fondé en 1956, rend hommage par son travail du bois de hêtre, à la forme historique du « décor cordé » typique de l’artisanat d’Aomori en poussant leur imagination aux limites du possible. La finesse du travail du bois de hêtre permet la création de lampes dont la lumière offre une teinte unique et boisé à votre intérieur. Vous pourrez aussi découvrir une enceinte connectée aux formes atypiques et réjouissantes issue du bureau de design Nendo.

Hokuyo Glass, issue du travail des artisans verriers de la ville de Tsugaru, utilise leurs techniques de soufflage du verre, le chu-buki, afin de réaliser des objets de décoration d’intérieur aux reflets et couleurs chatoyantes. Leur collection nommée Tsugaru Vidro cherche à capturer la gamme d’expression des couleurs du cycle des saisons.

Kimura Woodcraft Factory est un atelier de menuiserie riche d’une histoire de 45 ans, installé dans la ville de Hirosaki. Hirosaki est connue pour être la première ville productrice de pommes au monde. Les artisans travaillent le bois des pommiers qui d’ordinaire ne peut être utilisé que comme bois de chauffage, lequel est prélevé sur les arbres qui sont éliminés chaque année. Grâce aux techniques japonaises traditionnelles qu’ils emploient, les artisans confectionnent des produits en bois dont les jolis motifs et la texture lisse évoquent le pommier.

A l’ère Edo (1603-1868) la maison Nigara était fournisseur du clan Tsugaru (dominateur de la région) pour les sabres. Après la Seconde guerre mondiale Nigara a renforcé la production des couteaux japonais pour la cuisine, la gamme de couteaux est vaste et sa qualité est certifiée par leur fabrication à la main et uniquement sur commande.

Avec le climat rigoureux du nord du Japon, le laboratoire Hirosaki Kogin se spécialise dans la production d’articles d’intérieur utilisant la technique kogin-zashi. La broderie kogin est devenu une technique non seulement pour renforcer le tissu, mais également pour le décorer avec différents motifs de fil de coton. De nos jours, on confectionne aussi bien des produits traditionnels avec du tissu de chanvre bleu marine et du fil de coton blanc, que des articles plus modernes comportant des motifs variés et colorés.

Depuis près de 20 ans, Mme Yoko Kida crée des œuvres d’art en utilisant la technique du kogin-zashi. À travers ses œuvres, dont les principaux motifs sont le mont Iwaki – que l’on peut considérer comme le symbole de Tsugaru, sa région natale –, ainsi que Yatagarasu, vénéré comme un dieu guide sous la forme d’un corbeau dans la mythologie japonaise, elle aimerait transmettre aux générations futures le sens esthétique qui est enraciné dans la vie de ces femmes de Tsugaru.

La préfecture d’Aomori

La préfecture d’Aomori se situe à l’extrême Nord de Honshû, île principale de l’archipel japonais. Elle s’illustre par un climat rude, une nature très présente, et par un riche artisanat d’art qui propose entre autres des créations en bois.

Les forges y existent dans la région Tsugaru depuis l’ère Heian (794 -1185). La froideur du climat a poussé les agricultrices de la région de Tsugaru à renforcer leurs vêtements pour rendre la vie hivernale plus supportable, en créant la broderie kogin ou kogin-zashi.

Des forêts occupent les deux-tiers de son territoire, et on y trouve l’un des plus beaux bois japonais : le Aomori hiba, cyprès du Japon. En outre, Aomori partage avec la préfecture d’Akita la plus grande forêt naturelle de hêtres japonais au monde. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette étendue sauvage s’appelle le Shirakami-Sanchi.

Site web : https://zoomjapon.info/2021/01/culture/expo_artisanat_aomori_discover_japan/

Adresse(s) : 12 Rue Sainte-Anne, 75001 Paris (Discover Japan)

Ouvert les mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi

De 11:00 à 18:00

Laissez un commentaire sur cette exposition :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.