Exposition Les Sanctuaires des divinités par Masuura Yukihito au musée Cernuschi - Le Japon à Paris
Les Sanctuaires des divinités par Masuura Yukihito

Les Sanctuaires des divinités par Masuura Yukihito

Du mardi 14 septembre au dimanche 12 décembre 2021

Organisé par : Musée Cernuschi

0 Partages

Découvrez le premier accrochage du musée Cernuschi consacré à la photographie contemporaine, avec une présentation d’œuvres signées par l’artiste japonais Masuura Yukihito.

Reconnu pour ses images de sculptures, Masuura Yukihito (né en 1963 à Tokyo) se passionne pour la photographie depuis l’âge de douze ans. En 1981, il s’installe en France, où il devient l’assistant de Guy Bourdin. En 1987, Masuura remporte un prix au Salon d’Automne pour ses photographies d’œuvres d’Aristide Maillol. Son regard est également attiré par les créations d’Auguste Rodin et d’Antoine Bourdelle, ainsi que par les chefs-d’œuvre de Michel-Ange, dont il saisit la beauté révélée par la lumière.

À partir de 2006, c’est la culture traditionnelle japonaise qui suscite son intérêt. Masuura a le privilège d’assister aux cérémonies sacrées de reconstruction périodique (sengû) de deux sanctuaires Shinto : l’Ise jingû et l’Izumo Ôyashiro. Le déplacement de la demeure des divinités a lieu tous les 20 ans à Ise jingû et tous les 60 ans à Izumo Ôyashiro. D’après les croyances japonaises, les divinités retrouvent leur puissance suite au déménagement dans le pavillon fraîchement bâti.

Cette sélection de neuf photographies appartenant à la série Kami no miya témoigne de différents moments du 62e sengû de l’ère Heisei (1989-2019) tels que les rituels d’offrandes aux divinités ou le transfert des objets de culte appelés trésors (shintai), et dévoile l’attention de leur auteur pour certains détails architecturaux. Ces images sont tirées sur le célèbre papier réalisé à la main (washi) à Echizen, dans la préfecture de Fukui, qui est réputé au Japon pour durer plus de mille ans.

Photographies des cérémonies sengyo, kensen et kannamesai

La cérémonie sengyo à Ise jingû marque le déplacement des trésors sacrés (shintai) de l’ancien sanctuaire vers le nouveau pavillon intérieur (naikû). Le jour suivant du sengyo, des offrandes sont faites à la déesse du soleil Amaterasu avant le début de la danse impériale Shinto (mikagura). Les participants à cette cérémonie sont purifiés à l’aide de branches de sakaki (Cleyera japonica).

Pendant la cérémonie kensen, des dons de produits de la mer, des rivières, des montagnes et des champs sont offerts à Ôkuninushi, « Maître de la grande terre » et divinité tutélaire du sanctuaire Izumo Ôyashiro. En portant ces offrandes en hauteur par respect pour le dieu et la nature, les prêtres Shinto semblent presque exécuter des mouvements de danse.

Une procession (sanshin) de prêtres Shinto anime la cérémonie kannamesai lors de laquelle les premières récoltes de riz de la saison sont offertes à la déesse Amaterasu. Se déroulant au mois d’octobre, cette cérémonie représente l’un des rituels les plus importants du sanctuaire Ise jingû. C’est à cette occasion que des prières sont faites pour la prospérité de la famille impériale, la paix de la nation et une bonne récolte.

Les offrandes à la divinité Ōkuninushi par Masuura Yukihito

Le sengyo représente le moment le plus solennel parmi tous les rituels du sengû. Sa célébration a lieu à la nuit tombée, dans l’obscurité totale, éclairée seulement par les flammes de quelques torches. Les trésors sacrés (shintai) sont transportés sous un textile blanc afin de ne pas révéler la forme matérielle des divinités.

Chaque élément du nouveau pavillon, comme ces ornements de balustrade couverts de feuilles métalliques en alliage d’or et de cuivre, atteste la dextérité des artisans japonais. Grâce au cycle de renouvellement du sanctuaire tous les 20 ans, non seulement les rituels, mais également les techniques architecturales ancestrales sont préservées et transmises de génération en génération.

Visites guidées de l’exposition et du reste du musée organisées certains mardis, jeudis et samedis à 14:00 (7 euros). Voir https://www.billetterie-parismusees.paris.fr/selection/timeslotpass?productId=101664589829.

Site web : https://www.cernuschi.paris.fr/fr/expositions/masuura-yukihito-les-sanctuaires-des-divinites

Adresse(s) : 7 avenue Velasquez, 75008 Paris (Musée Cernuschi)
(section 14, salle Peinture)

Entrée libre

Ouvert les mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche

De 10:00 à 18:00

Laissez un commentaire sur cette exposition :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.