Le silence de la lumière - Le Japon à Paris
Le silence de la lumière

Le silence de la lumière

Du jeudi 30 janvier au samedi 22 février 2020

Organisé par : Pierre-Yves Caër Gallery

Le silence de la lumière, exposition de Sei Arimori et Manuela Paul-Cavallier.

Sei Arimori et Manuela Paul-Cavallier partagent tous deux la fascination de l’or. Le peintre japonais, initié au travail de la feuille d’or au Japon, l’associe souvent à la technique picturale de la tempera à l’œuf. La créatrice française, ancienne pensionnaire de la Villa Kujoyama, à Kyoto, et dont la variété des créations la définit autant comme artiste que comme artisan d’art, a à cœur d’exprimer dans ses œuvres toute la dimension poétique de l’or. D’autres points de convergence rapprochent ces deux artistes de cultures et de parcours pourtant bien différents.

Ainsi, tous deux portent, dans leur pratique artistique, une importance capitale au geste, au travail de la main, à la maîtrise de leurs techniques propres. Ils rappellent d’ailleurs ainsi que dans la tradition japonaise, il n’y a pas de différence de nature entre les beaux-arts et l’artisanat d’art. De même, Sei Arimori et Manuela Paul-Cavallier, qui associent l’utilisation de techniques parfois anciennes à une expression artistique très actuelle, construisent des ponts entre tradition et contemporanéité. Chacun le fait à sa manière.

Sei Arimori se définirait peut-être comme un artiste solitaire et pourtant il y a chez lui une sensibilité aux beautés du quotidien et une curiosité au monde peu communes. Dans une modestie qui n’est pas complètement étrangère à la culture nippone, il propose avec audace des aplats de couleurs, des mouvements subtils, des lumières mystérieusement relevées par l’utilisation de l’or ou de l’argent. Rien de tout cela ne fait écho aux messages politiques de nombreux artistes contemporains.

Non, il y a chez Sei Arimori le goût de faire partager au spectateur l’émotion d’une beauté merveilleuse, inattendue et intemporelle. « Car le processus créatif de Sei Arimori se situe à la croisée de deux chemins, celui d’une méditation sur le monde et sur la nature de l’art, et celui d’une approche plus instinctive, entretenue par une inaltérable capacité d’émerveillement » écrit l’historienne de l’art Valérie Douniaux, spécialiste de l’art japonais, dans un texte de décembre 2019, présenté en annexe de ce communiqué.

Pour l’exposition Le silence de la lumière, Sei Arimori a conçu des œuvres sur bois, sur toile, sur papier, en deux et trois dimensions. Une série inédite de sculptures murales apparemment blanches laisse entrevoir des halos mystérieux de lumière dorée. Des peintures dont l’utilisation de la tempera fait subtilement vibrer les couleurs projettent le spectateur dans une redécouverte émouvante d’une beauté intemporelle.

Site web : https://www.pierreyvescaer.com/le-silence-de-la-lumiere-sei-arimori-et-manuela-paul-cavallier-du-30-janvier-au-22-fevrier-2020/

Adresse(s) : 7 rue Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris (Pierre-Yves Caër Gallery)

Ouvert les mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi

De 11:00 à 19:00, sauf le mardi de 14:00 à 19:00

Laisser un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.